Catégories
Actualités

Deux-Sèvres : le néo-Thouarsais Paul Melun a de l’ambition politique

Résidant entre Noizé (Deux-Sèvres) et Paris, le très médiatique jeune homme lance un mouvement souverainiste et espère peser lors de la prochaine élection présidentielle.

Extrait de la Nouvelle-République publié le 02/08/2021
Lire l’article complet

 

Résidant entre Noizé (Deux-Sèvres) et Paris, le très médiatique jeune homme lance un mouvement souverainiste et espère peser lors de la prochaine élection présidentielle.

Peu à peu, il trace sa route. Et, du haut de ses 26 ans, Paul Melun imagine bien la poursuivre vers les sommets. Ce Girondin d’origine passe désormais sa vie entre Paris, la Défense où il travaille, les plateaux télés qu’il écume (lire par ailleurs), et la maison ancienne qu’il a achetée à Noizé, petit bourg rattaché à la commune déléguée d’Oiron, elle-même partie intégrante de Plaine-et-Vallées (Deux-Sèvres). Cet adepte d’histoire et du petit patrimoine s’épanouit en Thouarsais, et il l’assure : « Je ne suis pas un Parisien en villégiature. Je partage ma vie à part égale entre Paris et ici. »

« On espère peser dans la présidentielle »

Entre ses murs pluricentenaires et son immense jardin, il a de quoi accueillir sa famille et ses amis. Il recevait d’ailleurs ce week-end les vingt-neuf coauteurs de son prochain ouvrage, Souverains demain ! (lire par ailleurs), du même nom que le mouvement politique qu’il vient de lancer et dont il est le premier président. Un livre aux allures de manifeste, alors que le marathon de la présidentielle est lancé.

« On espère, avec cet ouvrage, peser dans cette élection. On veut peser dans le débat intellectuel, frapper à la porte des candidats compatibles avec les idées que nous défendons, même s’il n’y en a pas spécialement pour le moment, pour qu’à minima ils reprennent celles qui à nos yeux sont centrales », expose-t-il. L’écologie, par exemple, pour laquelle il souhaite injecter 50 milliards d’euros, deux fois plus que pour les missions régaliennes.

Lire l’article complet

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *